· 

Dormir sans médicaments, c'est possible!

Un bon dormeur dort en moyenne 1/3 de sa vie.

Certains d'entre vous diront que c'est une perte de temps considérable tandis que d'autres implorent Morphée pour avoir droit ne serait ce qu'à une seule nuit de repos.

 

Vous le savez peut-être, notre corps et notre cerveau sont très actifs lorsque nous dormons. Les enfants grandissent, le corps se répare, l'hormone de satiété est secrétée, les neurones se détoxifient le cerveau tri, traite, organise et mémorise les données. En effet, dormir son compte contribue à assurer un fonctionnement optimale de nos capacités physiques, intellectuelles et participe également à notre santé psychique. Les personnes sujettes aux troubles du sommeil (insomnie d'endormissement, réveils nocturnes, insomnie matinale, apnée du sommeil, hypersomnie,...) connaissent par cœur les conséquences sur la santé d'un manque de sommeil. Mais au grand désarroi des oubliés de Morphée et de leurs entourages, astuces et même médicaments ne viennent parfois pas à bout de leurs souffrances. Sans compter la dangerosité des psychotropes, somnifères et hypnotiques prescrits massivement.

Or un grand nombre de "mauvais dormeurs" se verraient retrouver une qualité de vie appréciable en adoptant quelques changements.

En voici les principaux:

 

  1. Définissez votre nuit idéale, si vous aviez une baguette magique, à quelle heure vous endormiriez vous et vous réveillerez vous pour être en super forme le matin?
  2. Devenez alors "chronorigide" en vous couchant systématiquement à la même heure et se levant (même le lendemain d'une soirée arrosée) à la même heure,
  3. Réalisez un maximum d'activité physique la journée et exposez vous le plus possible à la lumière naturelle,
  4. Éteignez toutes les sources de lumières blanches et bleues (smartphone, tv, tablette, ordi) au moins deux heures avant le coucher,
  5. Adoptez des rituels qui font baisser la température corporelle au moment du coucher (relaxation et douche tiède par ex),
  6. Réalisez des exercices de respiration permettant d'entrer doucement dans la phase d'endormissement et d'apprivoiser cet état particulier où l'on bascule dans le sommeil (Entraînez vous avec les techniques faciles pour s'endormir facilement),
  7. Projetez vous dans un rêve éveillé de votre choix lorsque vous vous réveillez la nuit ou trop tôt le matin,
  8. Si une sieste  s'impose, limitez la à 20 min maximum (mettez le réveil mais pas le pyjama!),
  9. Occupez uniquement la chambre pour dormir ou plus si affinités,
  10. Pensez à éliminer alcool et repas copieux après 16h.

 

Voilà 10 conseils efficaces et approuvés qui vous aideront . Nous n'aimons pas le changement de nos habitudes alors je vous encourage à modifier peu à peu vos comportements en introduisant ces changements peu à peu, sans trop de contrainte. Expérimentez pas à pas et prenez note de ce que vous avez testé dans un carnet de sommeil où vous y indiquerez vos heures de coucher, réveils et la qualité de votre sommeil.

Je crois en votre réussite!

 

Si malgré cela et toute cause médicale écartée cela ne fonctionne pas, votre sophrologue peut vous aider à:

-Comprendre les mécanismes du sommeil et de la veille,

-Vous libérer de l'angoisse de l'insomnie,

-Mettre en sommeil vos pensées au moment du coucher,

-Gérer la fatigue et l'état de somnolence,

-Déculpabiliser,

-Vous rendormir la nuit,

-Vous réveillez en forme.

 

Bravo, vous savez désormais que dormir naturellement est possible, comme on dit "YAPUKA"!

 

Pour aller plus loin, je vous recommande l'excellent ouvrage de Patrick Lemoine psychiatre, docteur en neuroscience spécialiste du sommeil . Sa lecture est très facile et pourtant vous apprendrez énormément de choses sur le mécanisme du sommeil, ses pathologies et enfin des conseils très utiles à mettre en place pour retrouver le sommeil. Bref, un indispensable à lire absolument!